li

Work hard, Play hard... et un peu de déconne!

Quand il n'est pas occupé par son herbier, le petit P sème des pierres blanches dans la forêt... Adepte de vieilles séries policères allemandes, il n'est pas peu commun de le trouver en train de manger la choucroûte devant la télé!


06 juillet 2006

Life: Histoires d'ascenseur

En prenant le risque de tomber dans du Seinfeld*, je vais commencer une série de la vie ordinaire où en faisant tout de la façon la plus normale possible, on arrive dans des situations où on ne sait pas trop quoi faire:
1) L'ascenseur

Que faire dans l'ascenseur? Cet endroit invariablement silencieux où chacun se tient immobile, et être arrangé de façon à ce que chacun soit le plus loin possible de son prochain, pour essayer de respecter la sphère intime de l'autre qui est déjà violée de toute façon... Il faut donc suivre les régles suivant le nombre de personnes et la taille de l'ascenseur:
- Si on est physiquement coincés ou plus que trois : silence
- Si on est pas physiquement coincés: les groupes qui se connaissent peuvent se parler
- A deux: platitudes admises

Jusque là c'est simple, tout se complique quand il y a dynamique. Là deux questions se posent:
- Quand il s'ajoute du monde: Jusqu'à quand continue-t-on à échanger des platitudes si l'on avait déjà commencé?
- Quand on retire du monde: Réajustement spatial ou pas?

Et c'est sur ce dernier point que j'aimerais faire une remarque ou l'autre**
***
7° Je suis seul en A
6° une mannequin de mon âge qui sort de chez Vogue (en C)
5° deux BCG se mettent en C et D repoussant le mannequin en B. Nota bene, ils opinent de la tête et ne disent pas bonjour, je répond poliment par la pareille
4° Ils sortent et elle ne se réajuste pas et reste en face de moi. Et là que faire?
Bien sûr, je m'imagine une énorme tension sexuelle, etc...
Alors qu'elle vient probablement de faire un shooting, c'est à dire qu'un photographe graveleux lui a passé des glaçons sur les tétons pour les faire pointer sous un pull en laine grossière et elle est toute irritée. Bref, elle a probablement, comprenez la, la tête ailleurs...

Du coup, je me suis mis à faire très attention à ces dynamiques et j'ai constaté que
- Chez le client, une trentenaire assez canon en train se remaquiller au moment où j'entre dans l'ascenseur : pas de réajustement au moment où une cleaning lady entrée au 9ème avec son chariot ressort au 8ème
- La Voguette se réaligne s'il y a différence d'âge flagrante (ca. 30 ans non, ca. 40 oui)

C'est le grand test Cosmo pour "Avez-vous une présence qui met à l'aise?" en fait!

Sinon, il fait chaud, juste chaud, très chaud ici en ce moment, mais c'est sans rapport avec mes histoires d'ascenseur, ni de pull en laine grossière d'ailleurs...
Allez les Bleus!
P

* C'est la partie flatteuse pour ne pas dire que je deviens Jeff de 'Coupling' ou Larry de 'Curb your enthousiasm' (deux séries méconnues, mais très très très bien)
** mis à part le fait que je remercie Dieu, les éditions Condé Nast et le BCG d'avoir mis mon bureau au septième et celui du magazine Vogue au sixième
*** la porte de l'ascenseur est en rouge (putain de vieille gomme au bout de mon crayon qui laisse des traces)

4 Comments:

At 06 juillet, 2006 19:08, Anonymous Anonyme said...

tu bosses un peu? Tu as le temps de dessiner des shémas, de disserter sur des sujets (non moins passionnants, toujours du plaisir à te lire d'ailleurs)

 
At 07 juillet, 2006 11:17, Anonymous Anonyme said...

"There's a supermodel who shags total prats and I don't know where she lives" (Jeff)

 
At 09 juillet, 2006 09:10, Anonymous Anonyme said...

"There's a supermodel who shags total prats and I don't know where she lives..." (Jeff)

 
At 10 juillet, 2006 15:46, Blogger P-Man said...

Who's playing Jeff without my knowing... Dude or Mcjungo?
Anyway, Coupling obviously rules!
P

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home