li

Work hard, Play hard... et un peu de déconne!

Quand il n'est pas occupé par son herbier, le petit P sème des pierres blanches dans la forêt... Adepte de vieilles séries policères allemandes, il n'est pas peu commun de le trouver en train de manger la choucroûte devant la télé!


05 avril 2006

Harcèlement... ou normalité?

Récemment, Mick et moi étions assis tranquillement au McDo (Bic Mac, Cheese Royal, 4 Nuggets, croque-monsieur, cheeseburger et immenses frites - 7€95 - thank you very much!)... Il me parle de sa vie et moi de la mienne!

A côté de nous, deux demoiselles victimes de surcharge pondérale moyenne*... Jusque là, tout va bien. Mais durant notre repas et la conversation qui a suivi:
Deux mecs (pas un groupe de deux, deux mecs à un intervalle de dix minutes) leur ont demandé si ils pouvaient
a) leur offrir un café
b) s'asseoir à côté d'elles

Et elles n'étaient même pas bien. Pas seulement ma remarque susmentionnée, mais elles n'étaient pas classe, pas dans un endroit classe, pas arrangées, rien...** Et j'ai aussi entendu d'autres histoires amusantes!

C'est incroyable ce pays, tout le monde drague n'importe qui, n'importe où, n'importe comment. A dire vrai, je suis assez fan! Donc je me suis remis en tête d'être très cash...

Dim lights - drums intro

Donc récemment dans l'ascenseur du boulot, 22 heures, je croise une fille qui avait mentionné à midi qu'elle ne survivrait pas la journée sans chocolat***. Nous terminons apparemment les deux une bonne journée de boulot:
- Alors, trouvé du chocolat?
- Non, j'ai du faire sans. Bon d'un autre côté quand on a un CTM [NDLR: Case Team Meeting] de 14 à 21 heures aussi...
- Ah donc c'est le job qui te procure ta dopamine
- Comment? Tu as fait des études de médecine?
- Euh non...
- Tu te dopes pour faire du sport?
- Euh non... Simplement les hormones qui te font te sentir bien: Pour le sexe et le chocolat, c'est la dopamine et pour le sport c'est l'endorphine...

silence pendant au moins deux étages
.
.
.

- Je rêve où tu viens de dire sexe?
- Ben... oui...
- Tu te rends compte que nous bossons pour une boîte américaine
- Ben... oui...
- Et que maintenant je pourrais te faire un procès pour harcélement sexuel
- Ben... Vas-y...

énorme sourire, nous nous quittons là-dessus

Bref, j'ai encore beaucoup à comprendre sur le ballet amoureux de la ville des grèves!
Bonne journée, P

* bien au delà de ce que l'on peut encore appeler 'appétissantes' (surcharge pondérale légère), mais pas encore complétement hideuses (du genre vraie obèse dont les vêtements n'existent pas dans les marques que nous connaissons)
** D'aucuns prétendront, non sans raison, que c'est un bon argument pour la drague si le but est de trouver une fille désespérée...
*** La machine à Twix et autres friandises était en panne

2 Comments:

At 05 avril, 2006 19:41, Anonymous BigPhil said...

Fabuleux!

A Londres, le moment d'etre cash, c'est 5min avant la cloture de la boite, quand le jeu des chaises musicales se deroule a toute allure - la seule vraie fenetre d'opportunite.

 
At 06 avril, 2006 02:59, Anonymous Anonyme said...

Trois regards tueurs dirigés sur moi pour avoir dit "naked girls" putain New-York..
I m really missing Paris (H?no)
V

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home