li

Work hard, Play hard... et un peu de déconne!

Quand il n'est pas occupé par son herbier, le petit P sème des pierres blanches dans la forêt... Adepte de vieilles séries policères allemandes, il n'est pas peu commun de le trouver en train de manger la choucroûte devant la télé!


22 octobre 2006

Dites 32!

Voilà... Budapest, c'est fini!

Je suis sur la terrasse d'un petit café branché en train d'achever ma batterie à grands coups de connection avec le hotspot de Budapest: Normal, la ville met internet à disposition... :-) Les autres dorment encore!

Vendredi dès notre arrivée, nos sortons et nous retrouvons successivement dans un restaurant correct, un "club de rock" que j'appellerais volontiers "antre de punks", une disco ultra-chic avec des milliards de superbes filles et finalement au Piaf! (dédicace spéciale à Adrien, Lam et Yann)

Le samedi est passé à récupérer et visiter, très sympatique vue sur Pest depuis la colline de Buda...

Le mec de la table d'à côté vient de se faire servir un Brandy, j'ai presque envie de vomir rien que d'y penser!

... et ensuite petit apéro, repas au Sir Lancelot un restau concept moyen-âge très cool, pub Irlandais rempli comme il se doit de filles bien fichues puis club underground avec une demoiselle rencontrée audit pub!

Reflexions obligatoires sur la Hongrie:
Ce pays sera bientôt aussi avancé qu'un pays d'Europe occidentale. Les avancées se font à pas de géant et les deux eaux troubles propres à noyer un développement rapides ont l'air d'être bien endiguées: Je parle de la corruption et d'un mécontentement populaire prononcé.
J'ai eu la confirmation que le pays allait bien il y a dix minutes quand j'ai vu trois étudiants en train de potasser leur macro-économie* dans le BK d'Octogon!
Bien sûr, ils ont encore pas vraiment tout et laisse-moi te donner un exemple: Les fanions pour la commémoration de la révolution reprimée dans le sang de 1956... Tous ont un trou au mileu pour ôter la couronne encerclant marteau et faucille. Ce n'est pas encore l'opulence au point d'avoir la philosophie de tout jeter comme un peu plus à l'ouest...

Ce pays fait quelque chose de juste: les femmes, les maisons et les églises sont belles, les miss dans les pubs pour cosmétiques ont un piercing à la langue et les chansonnettes dans les clubs undergounds font des slogans de droite... Et que les filles disent "Do you think you can come over at my place for a moment? If you want... I would really like you to... Please don't make me say please"

Un groupe de Français sur la même terrasse que moi, dont un complètement cuit qui fait peur aux passants en poussant des hurlements assez random... Bien!

Je regrette un peu de venir pour la troisième fois ici et de ne pas être encore allé à Tallin, Riga, Almaty ou autres... Mais quoi qu'on die**, ça me plaît bien ici...

Happy Birthday Caïpi!!!

Bien sûr les photos suivent, amicalement depuis une terrasse hongroise,
P

PS: Et la quote of the day:
Not to be absolutely certain is, I think, one of the essential things in rationality. - Bertrand Russell
There's a fine line between fishing and just standing on the shore like an idiot. - Steven Wright

Les photos de mon tourisme involontaire de ce matin: Une église, un produit apparemment Suisse (?) et une gare bien Hongroise avec les mêmes panneaux qu'en Suisse!






* Je sais bien que Marc dira que le pays court à sa perte si la jeunesse étudie l'économie, et c'est probablement vrai, mais ça m'a fait plaisir d'entendre parler de Solow!
** Et la personne qui trouve l'allusion littéraire à cette apparente faute d'orthographe me coupera le souffle grave!

6 Comments:

At 22 octobre, 2006 13:24, Anonymous Clo said...

Pour le Sir Lancelot j'espere ke tu avais bien faim, paske les porcions..oulala..jme sens deja mal rien ke dy penser!
Enfin bref, jespere ke ca ta bien plu, et bon tout le monde le sait que la plupart des filles de l'est sont comme tu les as decrites!!!
Biz

 
At 25 octobre, 2006 01:29, Anonymous fabski said...

cher Ami,
     "Les autres dorment encore!"
tu me fais bien rire, j'étais probablement en train de faire mon check-in que tu te demandais si t'allais commencer par te laver les dents ou te doucher. ou pourquoi pas rentrer à ton hôtel…

enfin bon, je confirme, le week-end était top, le Irish Cat extrêmement accueillant, la boisson a coulé à flot, la bouffe plutôt pas mal... à refaire !

next week-end:
Genève à Berlin Schoenefeld - vol zizijet 4622 - dép. Ven 19 jan 16:40 - arr. Ven 19 jan 18:25
Berlin Schoenefeld à Genève - vol 4621 - dép. Dim 21 jan 14:05 - arr. Dim 21 jan 15:50
à bon entendeur...

 
At 05 novembre, 2006 20:45, Anonymous Anonyme said...

les femmes savantes?

 
At 06 novembre, 2006 00:45, Blogger P-Man said...

Wow!!!
Et qui est donc anonyme? Plouf?
P

 
At 06 novembre, 2006 02:58, Anonymous Anonyme said...

quelqu un qui n rien de mieux à faire en ce dimanche pluvieux. C est pas vrai, je suis allée voire Borat au ciné: très vulgaire mais assez drôle.
LD

 
At 06 novembre, 2006 18:43, Blogger P-Man said...

Voilà qui témoigne de l'amitié que tu portes à mon blog que tu lis quand tu n'as "rien à faire en ce dimanche pluvieux"...

Sérieux, si cela ne vient pas de google, j'en ai le souffle coupé!

C'est marrant, on va prendre des avions parallèles le dimanche 26. Je rentre d'Hawaïi ce jour-là...

Bisous, P

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home