li

Work hard, Play hard... et un peu de déconne!

Quand il n'est pas occupé par son herbier, le petit P sème des pierres blanches dans la forêt... Adepte de vieilles séries policères allemandes, il n'est pas peu commun de le trouver en train de manger la choucroûte devant la télé!


27 octobre 2006

Jealousy...

J'adore la tragédie Shaekspearienne Othello*... La jalousie pas défaut me passionne puisqu'elle déjoue les classifications en se prenant en utilisant les caractéristiques de ses victimes** aussi bien aux forts qu'aux faibles, aux hommes qu'aux femmes, aux bosseurs qu'aux hédonistes, aux cons qu'aux malins...

En y pensant pourtant c'est très simple... Les racines de la jalousie ont l'air diverses, mais sont en fait toutes similaires:
- Les sentiments d'insatisfaction basés sur un désir intrinsèque: Le social climbing à la recherche de statut, l'envie matérielle de luxe, la recherche de satisfaction amoureuse***...
- Voeux de perfection et drive: Le travail acharné, le culturisme, la compétition sportive ou intellectuelle. Bref, la jalousie envers un idéal objectif (jusqu'au cartes de visite anyone?)...
- Insécurité, complexe d'infériorité: Jalousie des timides pour l'ineraction humaine, jalousie envers des facultés intellectuelles, envers une apparence physique...
Les composantes originelles sont toujours: Manque de confiance en soi, manque intrinsèque construit dans l'histoire personnelle ou frustration d'efforts apparemment moins efficaces que les efforts d'autrui

Sinon, il y a différents objets de la jalousie: Amour, social et matériel... Mais laissons un instant les simples jalousies matérielles et sociales, le "Neid" allemand pour se concentrer sur la jalousie amoureuse, l'"Eifersucht"**** allemand!

Mon opinion sur la jalousie amoureuse!

Au sujet de l'intensité, la jalousie est comme le sel dans un couple
- Sans, c'est fade
- Un peu, c'est bon
- Légèrement trop, ça se remarque
- Beaucoup trop et on a même plus envie de consommer








Elle se base sur la combinaison de trois facteurs
- une perception d'infériorité par rapport au partenaire - "Je ne la mérite pas"
- une perception d'insécurité par rapport aux relations - "Je ne suis pas un bon partenaire"
- une investissement définitif dans la relation qui induit que toute autre état est une menace - "C'est la femme de ma vie"

Voilà pourquoi, j'essaie de comprendre les jaloux et les jalouses que je rencontre, de savoir de quelle peur ils souffrent et de les aider à la surmonter. Mais en mon for intérieur, j'éprouve surtout de la pitié*****!

Voilà, quant à moi, j'essaie de me limiter à un peu de jalousie amoureuse parce que ça fait plaisir, mais j'évite les excès qui dégoûteraient ma partenaire. Et ma seconde maxime est de penser que si je suis trompé en faisant de mon mieux****** alors nous ne sommes définitivement pas fait l'un pour l'autre. Même si elle revient vers moi pour raviver la flamme...

Mais tromper est une autre histoire, non?

Bonne journée,
P

* Et le personnage très similaire à Iago de Norton dans "Curtain, Poirot's Last Case"
** Jujitsu Prinzip pour les plus Saint Gallois d'entre nous!
*** et non de l'être aimé, puisque l'être aimé ne garanti pas la satisfaction amoureuse, more on that later!
**** "Eifersucht ist eine Leidenschaft, die leider viele Leiden schafft"
***** Et, parfois, en disco, devant un gros tatoué piercé bodybuildé, et sa copine blonde avec la quelle je parlais à l'instant, mais je promet que je n'étais pas en train de la draguer faut pas me taper sivouplémossieu... La trouille! ça doit être ça ouais...
****** Elle se reconnaitraît si elle lisait ce blog :-)

PS: En bonus, tromper (double-click sur l'image pour une lecture agréable)...

Libellés :

2 Comments:

At 30 octobre, 2006 11:41, Anonymous dude said...

"Eifersucht ist eine Leidenschaft, die mit Eifer sucht, was Leiden schafft."
Nevertheless, I am not sure that I completely agree with your analysis. What you are forgetting, is the desire of possession - in a relationship, that fact of wanting to "own" a person completely. Owning a person naturally excludes anyone else but oneself - jealousy is a natural consequence (yeah. wouldn't it just be easier to pee all over the her/him, to mark your territory). Without really desiring to elaborate this tought into a decent written argumentation, I would just add that this can generally be caused by a lack of emotional parental attention on one's young years (generally mother for boys, fathers for girls) leading to a need to overcompensate in your later years by wanting to have a person all for yourself.
You ask for feedback on your material, so those are my two cents.

 
At 30 octobre, 2006 16:34, Blogger P-Man said...

Ton commentaire était implicite "wanting to own 100%"... I didn't think of overcompensating lack of parental attention though and that might very well be an important factor!

Thanks, P

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home