li

Work hard, Play hard... et un peu de déconne!

Quand il n'est pas occupé par son herbier, le petit P sème des pierres blanches dans la forêt... Adepte de vieilles séries policères allemandes, il n'est pas peu commun de le trouver en train de manger la choucroûte devant la télé!


11 juin 2006

Pas de network, beaucoup de networking...

Vendredi, je sors du bureau chez le client et je prend l'ascenseur avec une femme-assez-­vieille, plutôt fat et passablement moche. Je presse l'étage 0 et elle presse 11:
PC: C'est un saut de puce
...
Je souris, elle me fait des yeux ultra-glauques
...
Elle: Sans commentaire

Connasse!

Frustré je fais ensuite ami-ami avec un vieux chauffeur de taxi, la miss qui distribue des samples Clarins à l'aéroport (pretty f###ing hot), une allemande et ses deux filles de 6 et 8 (honni soit qui mal y pense), la miss du check-in AF (mignonne beurette), la stewardesse, mon voisin d'avion (proprio des hotels Estrell ayant raté son Luft une heure plus tôt malgré sa carte sénateur, invité perso par Blatter pour l'ouverture), un mec dans le gangway qui sifflotait "Trautes Schätzchen"*, des Françaises dans le S-Bahn et les amies d'Oedipus et Andrea (les hommes je les connaissais déjà)...

Pfff... Sans Commentaire...

Un taxi dans lequel je parle de foot, un avion, deux S-Bahn, un autre taxi dans lequel je parle de foot et un trajet dans la voiture de Remus plus tard, nous arrivons à Gindelalm,

La suite plus tard, P

* blicke nicht so trübe, dass Du nicht die einz'ge Maid die ich herzlich liebe

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home